Publié le 13 novembre 2021

Depuis le Jeudi 04 Novembre 2021, un nouvel étiquetage environnemental est visible sur les produits alimentaires en ligne.

Après le « score carbone » mis en place en « priorité » dans le secteur de l’habillement, sous forme d’expérimentation, en vue d’une obligation, le nutri-score dans l’alimentaire, L’affichage Planet-score fait son arrivée dans l’industrie alimentaire.

I-De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un étiquetage environnemental sur les produits alimentaires.

D’abord uniquement diffusé par des sites d’e-commerce, il sera progressivement visible dans les supermarchés.

Planet-Score

Le Planet-score permet de corriger les biais et les lacunes de l’analyse du cycle de vie (ACV). Il intègre dans son calcul des enjeux absents de l’ACV, comme les impacts des pesticides sur la biodiversité et sur la santé humaine.

Par ailleurs, il donne la possibilité de comparer des produits d’une même catégorie (ex : des salades bio versus des salades non-bio), ce qui n’est pas le cas des autres étiquetages. Pour les produits animaux, le Planet-score précise également le mode d’élevage en se basant sur des critères de bien-être animal (par exemple des œufs plein-air versus des œufs de poules en cages).

C’est également un outil éducatif permettant d’expliciter la notion d’impact environnemental, en donnant la décomposition du score selon les principaux enjeux : le climat, l’impact sur la vie sauvage (biodiversité), la toxicité des pesticides ainsi que le mode d’élevage.1

II-Est-ce le début d’application de la loi climat et résilience du 22 août 2021

Un appel à projets a été lancé cet été par l’Agence de la transition écologique (Ademe-Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) et le ministère de la Transition écologique.

Le Planet-Score fait partie des projets qui ont été proposés.

Cette approche répond à la loi Climat qui prévoit la mise en place d’un étiquetage environnemental obligatoire sur certains types de produits, à l’issue d’une phase d’expérimentation2.

«L’ Article L. 541-9-11. du code de l’environnement fait partie de la sous-section 1 bis -insérée par la Loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets. ( Loi Climat et résilience).

Il prévoit :

Un affichage destiné à apporter au consommateur une information relative aux impacts environnementaux ou aux impacts environnementaux et au respect de critères sociaux d’un bien, d’un service ou d’une catégorie de biens ou de services mis sur le marché national est rendu obligatoire, dans les conditions et sous les réserves prévues à l’article L. 541-9-12.
« Cet affichage s’effectue par voie de marquage ou d’étiquetage ou par tout autre procédé adapté. Il est visible ou accessible pour le consommateur, en particulier au moment de l’acte d’achat.
« L’information apportée fait ressortir, de façon fiable et facilement compréhensible pour le consommateur, l’impact environnemental des biens et services considérés sur l’ensemble de leur cycle de vie. Elle tient compte des impacts environnementaux des biens et services considérés, pris en compte selon leur pertinence pour une catégorie donnée, notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre, d’atteintes à la biodiversité et de consommation d’eau et d’autres ressources naturelles. Elle tient également compte des externalités environnementales des systèmes de production des biens et services considérés, évaluées scientifiquement, en particulier pour les produits agricoles, sylvicoles et alimentaires.
« Cet affichage fait également ressortir, de façon fiable et facilement compréhensible pour les consommateurs, l’impact spécifique en termes d’émissions de gaz à effet de serre des biens et services sur l’ensemble de leur cycle de vie ».

III-S’agit-il d’un réel apport pour les consommateurs ? Pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre ?

Comprendre l’impact spécifique en termes d’émissions de gaz à effet de serre des biens et services sur l’ensemble de leur cycle de vie » est sans aucun doute important !

Être acteur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre est primordial dans l’ère actuelle.

Cependant, La différence de prix peut  être un frein quant au choix du produit avec ou sans affichage. Le pouvoir d’achat reste le seul maître-mot pour une grande partie de la population.

Le pouvoir d’achat des consommateurs Sera-t-il réellement influencé par le planet-score ?

Le choix des produits alimentaires ayant un excellent Planet-score sera sans aucun doute un atout majeur pour réduire les émissions des gaz à effet de serre dans le domaine alimentaire.

1-https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-futur-affichage-environnemental-27-fabricants-et-8-enseignes-testent-le-planet-score-modele-plebiscite-par-les-consommateurs-n95844/

2-https://www.ouest-france.fr/economie/consommation/l-affichage-planet-score-teste-sur-1-000-produits-alimentaires-par-des-grandes-enseignes-72d296e2-37da-11ec-9832-1d0e4716a307

SABINE NDZENGUE AMOA