Publié le 13 avril 2021

Dans les pays où il est présent, le baobab est en effet ‘vu comme un arbre mythique, mystique‘, auquel sont associées de nombreuses ‘vertus‘, a confirmé à l’AFP Jean-Marie Amoa, représentant au Cameroun de l’Association pour la Protection de la diversité et l’Adoption des Gestes Marqueurs (ASPROBIO/AGM).

Les baobabs peuvent notamment rétablir ‘une aura perdue‘, favoriser les ‘remèdes‘, ‘l’abondance‘… Et se laver avec ses feuilles est un ‘gage de prospérité‘, cite notamment M. Amoa. Dans le centre du Cameroun, l’arbre est surnommé ‘Douma, la gloire‘, souligne-t-il encore.